Edito Mars n°65 : L’Immobilier, encore plus qu’avant dans le cœur des français.

Article rédigé le 07 Mar, 2017

immoamour2

 

Chers Clients, Chers Partenaires, Chers Amis,

Plus qu’un amour, une passion…

L’immobilier en France est en train de vivre un début d’année exceptionnel.
Les grands réseaux d’agences immobilières affirment que les demandes explosent en volume comme en valeur.
En effet, la remontée des taux d’intérêts ainsi que l’augmentation des prix sont à l’origine de cet emballement.
Bien que limitée, la remontée des taux amorcée fin 2016 est réelle, engendrant une hausse des prix et une baisse du pouvoir d’achat immobilier qui devrait s’accélérer en ce début d’année.

À fin janvier 2017, des augmentations de prix d’au moins 5% ont été observées à Lyon, Nantes et Nice. De son côté, Bordeaux a connu une hausse plus soutenue (+9,5%), la « Capitale » girondine continuant à bénéficier de son dynamisme et de l’arrivée prévue de la ligne à grande vitesse qui permettra de rejoindre la capitale en seulement deux heures (source lavieimmo.com).

Selon le dernier Observatoire Crédit Logement/CSA publié jeudi 19 janvier 2017, la remontée des taux de crédit immobilier amorcée en fin d’année dernière devrait se poursuivre en 2017, mais elle sera “lente et douce”. Les taux de crédit immobilier devraient remonter cette année de 0,4 point en moyenne, sans dépasser les 2%.

Mais le vrai risque est pour ceux qui n’ont pas le profil idéal de l’emprunteur aux yeux des banques. « Le spécialiste du courtage » indiquait qu’avec une telle variation, le nombre des emprunteurs pourrait chuter de 8%.

Les SCPI ; vers un nouveau record « programmé ».

Les SCPI attirent encore de plus en plus de particuliers cette année.
Attendues en 2016, vers les 5 milliards d’euros, les SCPI ont collecté près de 5,25 milliards d’euros sur l’année, sachant qu’en 2015, la collecte déjà considérée comme excellente, avait été de 4,5 milliard d’euros. Pour cette année 2017, les prévisions restent très positives.

Maintenant, on peut changer d’assurance emprunteur tous les ans.

Jusqu’ici, il n’était en effet possible de changer d’assurance qu’au cours des 12 premiers mois suivants la signature du prêt.
Dès lors qu’un emprunteur dénichait un contrat d’assurance moins cher et offrant le même niveau de garantie que le contrat de groupe proposé par sa banque.

A compter du 1er mars 2017, les ménages qui contracteront un crédit immobilier auront la possibilité de résilier leur contrat d’assurance lié à leur emprunt à chaque date anniversaire du contrat de prêt.

Pour les contrats en cours, cette résiliation sera possible à partir du 1er janvier 2018, avec à la clé la possibilité de réaliser de substantielles économies ! Les gains peuvent atteindre plus de 10.000 euros dans certains cas…

L’équipe du cabinet 1er MEFFRE Patrimoine se tient à votre service pour repondre à toutes vos questions et demandes.

Immobilièrement votre!