Le Saviez-Vous… Flash Patrimonial de Juin

Article rédigé le 14 Juin, 2021

 

Chers Clients, Chers Partenaires, Chers Amis.

 

L’actualité patrimoniale du mois de Juin 2021.

 


Ouverture “Visale”

En tant que bailleur, vous connaissez peut-être le système Visale. Cette garantie permet d’obtenir une caution gracieuse  par action logement jusqu’à 36 mois d’impayés et couvre aussi les dégradations locatives. Il a donc un double intérêt :

  • Côté locataire avoir un garant solide et accéder plus facilement à un logement
  • Côté bailleur, avoir une garantie fiable et sans frais.

Jusqu’à présent celle-ci était aux bénéfices des jeunes de moins de 30 ans et dans des conditions plus restreintes pour les autres. Depuis le 4 Juin 2021, les « moins jeunes » donc les personnes de plus de 30 ans qui gagnent moins de 1 500 € par mois deviennent éligibles.

 

Pour en bénéficier, rien de plus simple : Locataire comme bailleur s’inscrivent chacun de leur côté sur le site www.visale.fr.

 

Boom du crowdfunding

Le crowdfunding immobilier a levé plus de 500 millions d’euros en 2020, soit selon les professionnels du secteurs, une hausse de plus de 35% cette dernière année.

L’engouement de ce type d’investissement trouve plusieurs explications. L’immobilier reste un secteur de confiance et les français aiment la pierre. Par ailleurs, le ticket d’entrée de 1 000 € est faible (parfois moins) et donc accessible à grand nombre d’entre nous. De plus, les investissements se font sur des durées courtes de 12 à 24 mois et les rentabilités attendues sont de  8% et 12 %. Et ces chiffres se retrouvent effectivement dans la pratique.

Ce système séduit aussi les promoteurs et marchands de biens par la rapidité de levée des fonds vs un dossier en banque.

La démocratisation du crowdfunding a fait naître pléthore d’offres en ligne, il vous faudra donc analyser consciencieusement les projets proposés.

 


Lisibilité des contrats santé

Nous avons régulièrement des questions relatives aux garanties santé. Force est de constater que les 100% BR ou BRSS et autres ne sont pas forcément compréhensibles de tous.

Depuis, quelles années les organismes étatiques et privés se sont penchés sur la question afin d’uniformiser la présentation des tableau de garanties et faciliter ainsi la comparaison des prestations. Cette démarche va enfin plus loin pour faciliter notre compréhension. Ainsi, au plus tard en mai 2022, les produits d’assurance santé devront ajouter à leur tableau de garanties des exemples chiffrés au moins pour les 5 principaux postes de soins que sont l’ hospitalisation, le dentaire, les soins courants, l’optique et l’aide auditive.

Dans l’attente, sachez que 100% BR ou BRSS signifie un remboursement à hauteur de 100% du tarif de la sécurité sociale. Cette dernière est fonction de l’acte et vous pouvez en trouver le tarif de remboursement sur votre espace ameli.fr.


Obligations : associations et fondations

Les obligations représentent une part d’un emprunt émis par une entreprise privée ou publique ou par l’Etat ou les collectivités locales (Trésor). On parle alors de titres négociables. Acheter une obligation c’est donc acheter une part de dette. Celle-ci sera remboursée à une date déterminée et rémunérée avec un taux d’intérêt, généralement fixe.  Toutes les modalités sont connues à l’avance.

Les obligations sont des placements peu risqués puisque la créance sera remboursée à l’échéance (sauf défaillance de celui qui l’émet) et des intérêts seront régulièrement perçus même si la « société » ne réalise pas de bénéfices.

 

Depuis 2014, les associations et fondations ont la possibilité d’émettre des obligations. Ces mêmes titres sont désormais éligibles aux investissements en unités de compte dans les contrats d’assurance vie mais ne peuvent représenter que 10 % maximum de l’ensemble de l’encours du contrat.

 

Déclaration d’origine des fonds

Dans le  cadre de la Lutte Contre le Blanchiment de capitaux et le Financement du Terrorisme (LCB-FT) vous vous devez de justifier l’origine des fonds que vous placez et donc de donner leur traçabilité. Cette directive va aussi plus loin en instaurant un système dématérialisé de déclaration de transfert de fonds vers et en provenance de l’étranger (téléservice « DALIA ») dès 10 000 €. Si cette somme est supérieure à 50 000 €, il vous faudra aussi justifier de la traçabilité des fonds. L’administration garde le pouvoir de bloquer l’argent à tous moments en cas de suspicions (justifiées) même si la somme est inférieure à 10 000 €. Côté timing de déclaration, il vous faudra le faire maximum 30 jours avant le transfert effectif et au plus tard le jour même.

Attention cette obligation concerne  notamment  le transfert des fonds suivants : billets de banque, pièces de monnaie, chèques avec ou sans indication du bénéficiaire, chèques au porteur, bons de caisse anonymes, valeurs mobilières et autres titres de créances négociables au porteur ou endossable, lingots d’or et pièces d’or ou d’argent cotées sur un marché officiel…


Crédit d’impôt presse

Un nouveau crédit d’impôt voit le jour afin d’encourager la lecture de la presse d’information politique et générale.

Le crédit accordé est de 30% des versements effectués pour un abonnement entre le 9 Juin 2021 et le  31 Décembre 2022, sous les conditions suivantes :

  • Il s’agit d’un 1er abonnement pour le foyer fiscale (aucun abonnement sur les 3 dernières années)
  • L’ abonnement doit être de 12 mois minimum (aucune durée libre)
  • Les journaux, publications et services ont été reconnus à caractère de presse d’information politique et générale par la commission paritaire des publications et agences de presse (CPPAP).

Nous restons à votre disposition pour tous renseignements complémentaires.

Patrimonialement vôtre.