Le dispositif Pinel

Article rédigé le 11 Mai, 2015

LE DISPOSITIF PINEL : CAPITAL, DEFISCALISATION, RETRAITE.
Il est primordial pour tout un chacun de prévoir et pérenniser son patrimoine. Retraite, capital, fiscalité : les sujets ne manquent pas et les dispositifs non plus. Depuis le 1er septembre 2014, le dispositif Pinel permet de réunir tous ces avantages que sont la réduction d’impôts, la constitution d’un capital, la préparation de la retraite.
Le dispositif Pinel permet aux particuliers d’acquérir des logements neufs en répondant à  de nombreux objectifs patrimoniaux. Il s’applique aux investissements réalisés à  compter du 1er septembre 2014.
Il permet :
1. DE SE CONSTITUER UN CAPITAL
Vous vous constituez un patrimoine en utilisant l’effet de levier du crédit, tout en protégeant votre famille grâce à  l’assurance décès du crédit.

2. DE PREPARER SA RETRAITE
Vous vous constituez un patrimoine permettant de disposer de revenus complémentaires lors de la retraite.

3. DE REDUIRE SA FISCALITE SUR LES REVENUS
Vous bénéficiez d’une réduction d’impôt sur le revenu de 12% à  21 % du prix de revient de l’investissement (sur option) en fonction de la durée d’engagement de location du bien (taux applicables aux logements en métropole).

Présentée le 29 aoà»t 2014 dans le cadre du nouveau plan de relance pour le logement et mise en place par la loi de finances 2015, la loi Pinel remplace la loi Duflot. Son objectif est d’encourager l’investissement immobilier des particuliers dans les villes o๠la demande locative est forte.
Par rapport au dispositif Duflot, la loi Pinel développe 3 changements majeurs pour les investisseurs :
Possibilité de choisir la durée d’engagement de location : 6 ou 9 ans avec option de prolongement jusqu’à  12 ans.
La réduction d’impôt accordée est alors proportionnelle à  la durée d’engagement. Il est désormais possible de louer le logement à  un ascendant ou descendant (pour les investissements réalisés à  compter du 1er janvier 2015).
L’avantage fiscal pour les sociétés civiles de placement immobilier (SCPI) est aligné sur celui des particuliers.
Bon à  savoir : passé l’engagement de 6 ou 9 ans, l’investisseur peut prolonger son engagement par période de 3 ans jusqu’à  une durée totale de 12 ans.

Vous pouvez télécharger la fiche complète sur ce dispositif ici.