Le Saviez-Vous… La course à la diversification et à la défiscalisation – Pas un jour à perdre !

Article rédigé le 26 Sep, 2019

Chers Clients, Chers Partenaires, Chers Amis.

A vos marques, prêt, partez !

Le lancement de la campagne FIP/FCPI 2019 démarre et nous avons sélectionné pour vous, les meilleurs gestionnaires du marché.

En quoi cela consiste :

Vous soutenez le développement de PME non cotées en local ou national sur des thématiques telles que l’économie positive, internet industriel, communication, agro-agriculture, industrie, bien-être, économie à la demande et du partage… Et vous obtenez une remise fiscale.

Avec des tickets d’entrée modestes, les FIP/FCPI sont la meilleure solution pour diversifier vos investissements tout en commençant votre défiscalisation en douceur.

Mode de fonctionnement :

Pour rappel, vous bénéficiez de 18% à 38% de réduction d’impôts du montant investi. Cette réduction est applicable l’année de la souscription.

Les FIP/FCPI vous demanderont donc un effort d’épargne chaque année, afin d’obtenir votre avantage fiscal, c’est vrai. Mais dès lors que vous récupérez vos premiers fonds placés (en moyenne au bout de 7 ans), vous pourrez les réinvestir directement.

Vous êtes alors dans le cercle vertueux de la défiscalisation sans effort.

Exemple :

  • Investissement de 3 000 € en FIP / FCPI – 540 € – de réduction d’impôts*
  • Investissement de 3 000 € en FIP Corse – 1 140 € – de réduction d’impôts*

* En cas de publication du décret visé à l’article 118 II de la loi de finances pour 2019, la réduction fiscale dépendra du pourcentage d’investissement dans des PME :

  • Pour les FIP Corse : l’investissement dans des PME Corse sera alors porté de 70% à 92,1% et le taux de réduction applicable s’élèvera donc à 35%. (38% de 92,1%)
  • Pour les autres FIP/FCPI : l’investissement dans des PME sera alors porté à 100% et le taux de réduction applicable s’élèvera donc à 25%.

Ces typologies d’investissement peuvent présenter des risques de perte partielle ou totale de l’investissent et l’absence de liquidité.

Plafonnement :

Les montants investis sont plafonnés à 12 000 € par an pour un célibataire et 24 000 € pour un couple lié par un pacs ou marié pour les FIP. Mêmes plafonds pour les FCPI.

Ces deux réductions étant soumises au plafonnement des niches fiscales de 10 000 €.

Nous sommes, bien sûr, à votre disposition pour analyser vos besoins et pour vous aider dans le choix des gestionnaires.

 

Patrimonialement vôtre.