Meffre Patrimoine

Edito n° 126 : Flash Patrimonial d’Avril

Edito n° 126 : Flash Patrimonial d’Avril

Date de publication : 4 avril 2022

Chers Clients, Chers Partenaires, Chers Amis.

 

Retrouvez désormais l’actualité patrimoniale chaque mois dans notre édito.

 


Déclaration de revenus 2022 : les dates

Le portail impôt.gouv ouvrira ses portes le 7 Avril et fermera le :

  • Mardi 24 Mai 2022 à 23h59 pour les départements 01 à 19 ainsi que les non-résidents,
  • Mardi 31 Mai 2022 à  23h59 pour les départements 20 à 54 ainsi que La Corse,
  • Mercredi 8 Juin 2022 à  23h59 pour les départements 55 à 976.

 

Pour ceux encore éligibles à la déclaration papier la date limite est fixée au 19 mai.

Déclaration automatique des revenus

Vous êtes éligible à la déclaration automatique des revenus si et seulement si vous avez reçu une information par mail ou courrier de la part de l’administration vous le confirmant. Ainsi, vous ne pourrez être considéré comme défaillant si vous ne déposez rien.

  • Si les informations préremplies sont correctes, vous n’avez alors aucune démarche à effectuer. Votre déclaration sera validée automatiquement.
  • Si les informations préremplies sont incorrectes, il vous appartiendra alors d’effectuer les modifications et de les faire parvenir à l’administration par courrier ou sur votre espace en ligne.

 


Fonds euros nouvelle génération

Notre partenaire Primonial vous livre une analyse sur les fonds euros nouvelle génération et leur intégration dans les contrats d’assurance vie.

 

Pour en savoir plus :  Livre blanc – Fonds en euros

 


Produits structurés : nouveau sous-jacent

DS Investment solutions propose un nouveau sous-jacent comme moteur de performance pour son offre de solutions d’investissement structurées

Ce sous-jacent, développé en partenariat avec SG 29 Haussmann, Société Générale et La Financière de l’Échiquier (LFDE), constitue une innovation majeure sur le marché des produits structurés. Il combine l’expertise de SG 29 Haussmann en matière de gestion quantitative et celle de LFDE en matière de gestion de conviction pour construire un moteur de performance inédit, tout en intégrant une approche responsable.

A compter de février 2022, le sous-jacent LFDE International Selection constituera le moteur de performance de plusieurs solutions structurées émises par SG Issuer, véhicule d’émission dédié de droit luxembourgeois et distribuées en exclusivité par DS Investment Solutions.

Ces solutions sont des titres de créance présentant un risque de perte en capital en cours de vie et à l’échéance, alternatif à un placement dynamique risqué de type « actions ». Elles s’inscrivent dans le cadre de la diversification du portefeuille financier des investisseurs et ne sont pas destinées à en constituer la totalité. Ces produits comportent différents risques tels que le risque de perte en capital (pouvant être partiel ou total en cours de vie et à l’échéance), le risque de liquidité, le risque de taux, le risque de crédit et le risque de marché.

Pour en savoir plus sur les produits structurés : ici

 

Déduction des frais : point sur le télétravail

Les frais engagés directement au titre du télétravail à domicile sont déductibles si vous optez pour les frais réels ( et non pas les 10% d’abattement que vous pouvez obtenir par défaut sur les traitements et salaires).

Les frais pris en compte, pour 2021, sont déductibles soit :

  • Forfaitairement : à hauteur de 2.5 € / jour plafonné à 580 € / an
  • Au réel : les frais effectivement supportés, pour leur montant exact, éventuellement au prorata de l’utilisation privée/professionnelle

Par ailleurs, si vous percevez des allocations versées par votre employeur pour couvrir les frais de télétravail, celles-ci sont exonérées d’impôt sur le revenu si vous ne déduisez aucun frais lié au télétravail.

 

Nota : ainsi si les dépenses engagées sont supérieures à cette allocation, vous pouvez déduire ces frais supportés et alors réintégrer les allocations dans vos revenus imposables

 

Dans tous les cas ces frais doivent être justifiés. Ainsi même en déduction forfaitaire, vous devez justifier précisément de la nécessité d’exposer ces frais pour les besoins de votre activité professionnelle ainsi que de la réalité de l’engagement de ces frais.

 

 

 


Avant de réaliser un placement

Pour définir la formule d’investissement la plus appropriée à votre situation, plusieurs éléments doivent être pris en compte : vos objectifs familiaux et patrimoniaux (constituer une épargne de précaution ou un capital pour financer un projet futur, diversifier vos placements, percevoir des revenus complémentaires, protéger vos proches, …), mais également d’autres critères, tels que vos besoins de liquidités, votre horizon de placement et votre sensibilité au risque.

  1. Vos besoins de liquidités

La liquidité d’un bien correspond à sa faculté à être cédé dans un délai bref et dans des conditions satisfaisantes.

Cette disponibilité varie donc en fonction de la nature de l’avoir (compte de trésorerie, compte-titres en actions, contrat retraite, bien immobilier, …).

Cependant, le degré de liquidité pesant sur la rentabilité du placement, une disponibilité permanente de tous vos avoirs financiers ne doit pas être le seul objectif recherché.

En revanche, pour financer vos besoins et projets les plus immédiats, il est nécessaire de disposer d’une épargne de précaution, constituée de la fraction de vos avoirs financiers mobilisables rapidement.

  1. Votre horizon de placement

Le choix de l’investissement approprié est également fonction de sa durée, qui doit également être adaptée à votre situation et votre patrimoine.

Votre horizon de placement, autrement dit la date ou période à laquelle vous souhaitez concrétiser votre projet (ou inversement la durée pendant laquelle vous êtes certain de ne pas avoir besoin de disposer du capital qui y est consacré), doit donc être connu.

Il conditionnera par exemple l’accès aux formules de placement nécessitant une durée minimale pour profiter pleinement de leurs avantages (plans d’épargne logement ou d’épargne en actions, assurance vie, …) ou, par exemple, aux dispositifs de défiscalisation immobilière soumis à une contrainte de mise en location pendant un nombre d’années défini.

  1. Votre sensibilité au risque

Au regard de vos objectifs, vous devez être conscient de l’existence et du degré de risque, de l’incertitude de la rentabilité future du placement, à la hausse ou à la baisse, que vous prenez.

Vous devez accepter, ou non, de prendre le risque encouru en l’évaluant par rapport au rendement que votre placement est susceptible de vous rapporter. L’espérance de profit est un critère d’appréciation important, mais une rentabilité élevée n’est pas forcément synonyme de sécurité.

Le degré de risque accepté est donc lié à la liquidité souhaitée pour l’investissement, et à l’horizon de placement. Ainsi, une gestion prudente doit être privilégiée pour un investissement à court terme, mais plus de dynamisme peut être envisagé sur une période plus longue.

Fiche du conseiller 4/01/2022 Harvest Fidroit


Nous restons à votre disposition pour tous renseignements complémentaires.

Patrimonialement vôtre.

Partager cet article

close
Norbert Meffre vous souhaite la bienvenue.

Inscription Newsletter

Abonnez-vous à notre lettre d'information et recevez les meilleurs éditos de gestion de patrimoine

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Norbert Meffre

Les commentaires sont fermés.

Le service digital qui vous simplifie la vie.

Identifiant

Mot de passe